EN SUD-VENDÉE, au fil de l’Autise et de ses territoiresAutise

La Maison de la Meunerie fait partie des équipements culturels gérés par la Communauté de Communes Vendée Sèvre Autise. Au sud-est du département de la Vendée, en région des Pays de la Loire, le territoire de la Communauté de Communes Vendée Sèvre Autise est limitrophe aux départements des Deux-Sèvres et de la Charente-Maritime et proche de deux pôles urbains : Niort et Fontenay-le-Comte. La Communauté de Communes porte le nom des trois rivières qui traversent son territoire : « la Vendée », « la Sèvre » et « l’Autise ».

Entre plaine et marais,  l’Autise est la rivière qui alimente le moulin à eau de la Maison de la Meunerie.

Si la Communauté de Communes borde généreusement le département de la Vendée, une grande partie de son territoire fait partie intégrante du Parc Naturel Régional du Marais Poitevin. Le Marais poitevin offre des richesses écologiques, biologiques, socio-culturelles et paysagères uniques. Façonné par l’homme dès le XIe siècle, le Marais poitevin est composé de plusieurs grands ensembles : le marais maritime, le marais desséché, le marais mouillé. Des milliers de kilomètres de fossés, canaux et rigoles creusés, des millions d’arbres plantés pour fixer les berges, autant de témoignages d’une relation étroite avec l’eau. C’est dans la zone du Marais mouillé, que la Maison de la Meunerie a été érigée.

Si la séduction du Marais poitevin repose sur la qualité du paysage, elle s’enrichit également par l’histoire des aménagements successifs dont les témoignages restent référents : ouvrages hydrauliques, moulins, églises et abbayes (Maillezais, Nieul-sur-l’Autise, Saint-Michel-en-l’Herm)…

NIEUL-SUR-L’AUTISE, petite cité de caractère

Nieul-sur-labbaye-nieul-patrick-durandet-cd85’Autise intègre un label très sélectif celui des Petites Cités de Caractères.

Adhérente depuis maintenant 14 ans à l’association départementale des Petites cités de caractère,

le label a été décerné à la commune de Nieul-sur-l’Autise en 2007 par la Commission régionale de labellisation.

Par l’obtention de ce label, les richesses patrimoniales, architecturales et naturelles de la commune sont des atouts remarquables portés à la connaissance et la reconnaissance à un niveau national. A Nieul-sur-l’Autise,  ses atouts sont : l’habitat traditionnel préservé caractérisé par une pierre blanche lumineuse, l’abbaye royale Saint Vincent regroupant un rare ensemble monastique,  le parc du château Vignaud début d’un parcours verdoyant à fleur de l’Autise.

« Une Petite Cité de Caractère s’engage à proposer à la découverte de tous un patrimoine remarquable, valorisé et animé, le tout dans une démarche d’accueil de qualité du visiteur. Une Petite Cité de Caractère® « homologable »  est une commune engagée dans ces actions mais qui doit encore mettre en œuvre des dispositifs d’accueil du visiteur et de valorisation patrimoniale essentiels, pour obtenir son statut d’homologuée. »

La commune de Nieul-sur-l’Autise est engagée dans une mission permanente d’investissement  par la réhabilitation, la promotion et l’animation de ses attraits caractéristiques : La Maison de la Meunerie intègre ce patrimoine d’exception de par son patrimoine bâti daté du début XVIIIème siècle et des activités qui y seront proposées.

LA VALLÉE DE L’AUTISE

L’arrêté du 6 mai 2014 a désigné  le site Natura 2000 Marais poitevin en Zone Spéciale de Conservation (ZSC).  Parmi les zones concernées du département de la Vendée, 14 communes sur 16 de la Communauté de Communes Vendée Sèvre sont classifiées soit : Benet, Bouillé-Courdault, Damvix, Liez, Maillezais, Maillé, Mazeau,  Oulmes, Saint-Hilaire-des-Loges, Saint-Pierre-le-Vieux, Saint-Sigismond, Vix, Xanton-Chassenon et la commune de Nieul-sur-l’Autise.

En 1992, au « sommet de la Terre » de Rio de Janeiro, en réponse aux inquiétudes croissantes concernant la diminution de notre patrimoine naturel, l’Union européenne s’est engagée à enrayer la perte de la biodiversité sur ses territoires en créant un réseau de sites écologiques nommé Natura 2000. Avec près de 27 308 sites terrestres et marins, il s’agit du plus vaste maillage de sites protégés au monde.

Ce réseau mis en place en application de la Directive oiseaux de 1979 et de la Directive « Habitats » de 1992 vise à assurer la survie à long terme des espèces et des habitats particulièrement menacés, à forts enjeux de conservation en Europe. Il est constitué d’un ensemble de sites naturels, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces de la flore et de la faune sauvage et des milieux naturels qu’ils abritent.

Dans ce contexte de protection et de préservation destiné à maintenir la biodiversité, le projet  culturel de la Maison de Meunerie développera une dimension de sensibilisation et de prévention relative à cette classification. Le patrimoine immobilier de la Maison de Meunerie est constitué d’ un moulin à eau en état de fonctionnement. Son bief et sa chaussée canalise l’eau issue d’une déviation de la rivière l’Autise et interagit avec l’environnement naturel. Dans un périmètre proche et plus élargi, la faune et la flore relatives à cet environnement constituent une richesse à préserver et à faire connaître du grand public.

L’eau est l’élément essentiel pour le fonctionnement du moulin et explique son implantation au bord de l’Autise.
La rivière de l’Autise, détournée par un bief, devient source d’énergie.
Grâce au débit d’eau, la roue à aubes entraîne les engrenages puis les meules qui écrasent le blé.

Le village de Nieul-sur-l’Autise, laisse entrevoir toute la sérénité et la beauté du marais mouillé surnommé la Venise Verte…

 

La Maison de la Meunerie est le résultat de la concordance de forces et de volontés de gens passionnés et engagés, qui ont mis en œuvre les moyens nécessaires pour restaurer, réhabiliter et rendre accessible cet héritage à tous.

Partager cette page sur :